NOTRE-DAME DU VŒU

Notre-Dame du Vœu

Ce monument est en haut de la Montée des Capucins, proche du cimetière et devant la ferme des Capucins.

Ce monument, qui évoque une lanterne des morts, a été érigé en 1947, en reconnaissance du retour des prisonniers de la Seconde Guerre Mondiale.
Haut d’une dizaine de mètres, c’est une œuvre de l’architecte Jules Criqui (1883-1951) et du sculpteur L. Laurent.

Sous le blason de Vézelise, une inscription précise : “Reconnaissance à Notre-Dame 1939-1945. Ce monument a été érigé par les soins de l’abbé Charles Martin, chanoine honoraire, curé doyen de Vézelise de 1926 à 1949.”

La statue en fonte de la Vierge (et pour partie les 3 colonnes qui la soutiennent) sont un réemploi. Ces éléments proviennent de la chapelle du couvent des capucins, à l’arrière du monument.

En effet, les capucins s’installèrent à Vézelise en 1632, et y œuvrèrent jusqu’à la Révolution. Dom Fréchard, bénédictin de Moyenmoutier-Senones, fondateur des Frères de la Doctrine Chrétienne, acquit les lieux en 1822. C’est l’abbé Gondrexon qui fit construire une chapelle néo-gothique en 1860… qu’un bombardement détruira en 1940, à l’exception de 3 arches ogivales. Depuis 1909, les restes du couvent ont été transformés en exploitation agricole.